Envie de participer ?

 

Sur une initiative de Florent et avec l’appui de Jean-Paul, ce week-end du 14 juillet 2022 a tenu toutes ses promesses. Mais voyons dans le détail, le déroulement de ces trois jours.

Le groupe de 38 participants est arrivé en ordre dispersé au centre. Certains n’avaient pas attendu le 14 juillet pour enfourcher leur machine. Outre le fait que moi-même et Edith étions partis 3 semaines plus tôt pour entamer le tour du Queyras à pied, notre ami David empruntait le 10 juillet le parcours dessiné entre Briançon et l’Alpe d’Huez soit 170 kms de route avec plus de 4700 mètres de dénivelé, incluant les ascensions aux cols du Galibier et de la Croix de Fer. Bravo ! Il s’agissait de la rituelle étape du Tour de France réservée aux amateurs.

En itinérance avec leurs vélos équipés de sacoches, ThéThé , Marité , Jean-Paul et René-Marc avaient suivi une voie verte et s’étaient engagés dès le samedi. Jean-Paul, chargé de grosses sacoches, a souffert de crampes. En parallèle et dès le lundi suivant, Yves et Sylvain s’attelaient à des étapes plus longues. Ces deux itinéraires se sont effectués sous une température saharienne qui a éprouvé les organismes.

Finalement, tout le groupe s’est regroupé l’après-midi pour le pique-nique. À la vue du thermomètre, il a été jugé plus sage de laisser Hautacam pour Cauteret et de là le Pont D’Espagne.

image-20220718174524-26.jpeg

Vous pouvez admirer la Girafe entre Laurent et Gilles pour laquelle Sylvain trop rapide n’a pu avoir la faveur.

 

 

Le petit groupe au Pont d’Espagne.

 La montée sur Cauterets offrait une difficulté liée à la pente au niveau des virages précédents Cauterets, mais la montée au Pont d’Espagne s’avéra plus difficile du début à la fin.

Les marcheuses (marcheurs) préférèrent une marche d’échauffement (si je puis dire) de 4 kilomètres.

Lors du diner, David exerça ses talents d’animateur en remettant des titres à différents participants qui s’étaient particulièrement illustrés. Des photos de ces moments forts devraient suivre.

Pour le vendredi, changement de décors, nous nous sommes attelés à Gavarnie. Quand je dis-nous, il s’agit du groupe comprenant les femmes et des hommes ayant comme unique dessein de rallier Gavarnie par la route. Ce fut une balade très agréable pour laquelle nous n’avons pas souffert de la chaleur (heure de la matinée, à l’ombre) en longeant le Gave. De plus la pente s’est montrée clémente, 920 m. de dénivelé quand même. La vraie définition du cyclotourisme se trouve ici puisque que trois VAE nous ont accompagnés.

Les plus aguerris, s’attaquèrent à Luz Ardiden et retour par Gavarnie. Il semble que le facétieux François ait introduit « une virgule » dans le parcours qui se traduisit par une pente aux pourcentages abominables. Ce fut un gros sujet de conversation lors du pot de retour.

Les pédestres s’émerveillèrent du cirque de Gavarnie.

 

 

 

 

image-20220718174524-28.jpeg

Mon groupe à Gavarnie , grosse détente et bonne humeur de rigueur.

 

 

Lors de l’apéro, et en toute discrétion presque incognito, fut célébré l’anniversaire de Laurent, cérémonie au cours de laquelle lui fut remis un maillot et un coupe-vent dédiés aux cols pyrénéens.   

 image-20220718174524-30.jpeg

Les joyeux Drilles … au cours d'un radio crochet impromptu initié par Fabrice

Voici atteint le terme du séjour avec le samedi. Le groupe de marcheurs opta pour le Pont d’Espagne. Les cyclistes les plus véloces s’engagèrent sur le Spandelle , Soulor et enfin Aubisque. Quant à notre groupe nous avons choisi l’option Soulor. Ce fut une ascension difficile tant la température et la pente s’avérèrent ardue.

Ce fut un très agréable séjour , marquée par de fortes températures. Les groupes de marcheurs (ses) ont su gérer leur emploi du temps en s’orientant sur des activités à leur convenance et en toute convivialité.  Les plus « grimpeurs » ont trouvé leur bonheur en s’affranchissant de cols mythiques. Quant au troisième groupe , nous avons su acceuillir les VAE et en réconcillier plusieurs avec les sorties groupées.

Nous espèrons que vous ayez tous pris du plaisir, à renouveler.

Photos associées : YSABIS 2022

W-E du 14 au juillet 2022 Pyrénées


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.